Skip to content

monTelfer.ca

VOTRE LIEN AVEC CE QUI COMPTE

Des étudiantes de Telfer participent au National Model African Union Conference de 2017

Du 22 au 26 février, sept étudiantes de l’École de gestion Telfer ont entrepris de représenter l’Université d’Ottawa à la National Model African Union Conference 2017 à l’Université Howard, située à Washington, D.C.

La National Model African Union Conference 2017 a réuni des universités canadiennes, américaines et coréennes qui représentaient divers pays africains. La conférence a permis aux participants d’apprendre davantage au sujet des rôles, des structures et des activités de l’Union africaine, y compris les enjeux économiques, sociaux, politiques et de sécurité auxquels font face les pays africains. La simulation des négociations était accomplie selon les informations en temps réel fournies par les diplomates de l’Union africaine à l’ambassade de leur pays respectif.

L’Université d’Ottawa représentait le Royaume du Swaziland, un petit pays africain délimité par le Mozambique et l’Afrique du Sud. En tant que diplomates du Swaziland, les étudiantes avaient besoin de comprendre de manière exhaustive leur pays en étudiant les divers conflits actuels qui touchent le Swaziland.

Les six comités étaient représentées par les étudiantes ci-dessous, et chaque étudiante était responsable de négocier une solution au nom du Swaziland :

  • Conseil exécutif : Gaëlle Faye
  • Commission de la paix et de la sécurité : Audrey Marie Traoré
  • Commission des affaires économiques : Marilyne Vidjanagni et Rainatou Ouedraogo
  • Commission de la démocratie, des droits de l’homme et de la gouvernance : Alexandrine Silga
  • Commission des affaires sociales : Marie-Emmanuelle Kouadio
  • Commission du panafricanisme et de l’unité continentale : Mame Marième Diop et Ashley Sidibé

La simulation a permis aux étudiantes de mettre en pratique les compétences qui leur seront grandement utiles au cours de leur carrière. Outre la simulation, il y a eu de nombreuses occasions de réseautage avec des diplomates africains.

Après des mois de préparation et des activités de financement pour couvrir les dépenses liées à la conférence, deux de nos étudiantes ont fait un effort supplémentaire en remportant deux prix de performance exceptionnelle : Gaëlle Faye et Marie-Emmanuelle Kouadio.

« La délégation aimerait remercier toutes les personnes pour leur soutien et pour leur confiance en nous », dit Gaëlle Faye au nom de la délégation. « Nous sommes toutes fières d’avoir pu représenter notre université ainsi que les couleurs du Swaziland. En tant qu’étudiantes internationales, nous avons attendu avec impatience de faire partie d’une activité qui nous permet d’en apprendre davantage au sujet de nos communautés africaines et de leur apporter notre contribution. Par l’entremise de ce programme, nous avions comme objectif de démontrer comment les étudiants pouvaient tirer profit des diverses ressources de Telfer liées à des éléments culturels pour mieux établir des liens entre les étudiants et ce qui compte. Nous avons été les premiers à participer à cette simulation et nous espérons que ce n’est pas la dernière fois. »

En préparation à la National Model African Union 2018, les étudiants qui souhaitent participer à l’activité ou en apprendre davantage au sujet de cette dernière sont invités à communiquer avec les étudiants faisant partie de la délégation cette année. Écrit par la délégation du National Model African Union de 2017