Skip to content

monTelfer.ca

VOTRE LIEN AVEC CE QUI COMPTE

Craig Kuziemsky, nouveau titulaire de la Chaire de recherche de l’Université en innovations en soins de santé

L’Université d’Ottawa a décerné au professeur Craig Kuziemsky la Chaire de recherche de l’Université en innovations en soins de santé. Le programme de recherche du professeur Kuziemsky sera centré sur la création d’un cadre axé sur les données et dicté par des équipes interprofessionnelles travaillant en collaboration, dans le but d’appuyer l’innovation en matière de soins de santé.

Le professeur Kuziemsky a expliqué que les difficultés associées à la hausse des coûts liés aux soins de santé, au vieillissement de la population et à l’émergence de la médecine personnalisée ont créé une occasion sans précédent de créer de la valeur pour les patients et la société en misant sur le commerce des soins de santé.

« Le commerce des soins de santé fait référence à la façon dont le système coordonne les services cliniques, assure le suivi de l’accès au traitement et des maladies du patient au fil du temps, et partage l’information et les données entre les différents fournisseurs », mentionne le professeur Kuziemsky. « Au Canada, nous avons fait de grands pas vers l’innovation clinique, mais nous ne sommes pas à la hauteur en ce qui a trait à l’innovation en matière de soins de santé, ce qui ralentit les initiatives de transformation comme l’offre collaborative de soins, la gestion des maladies chroniques et les soins centrés sur le patient. Nous avons besoin de solutions novatrices pour redéfinir les règles de gestion des soins de santé afin d’appuyer ces nouveaux paradigmes ».

Le thème central de la recherche de M. Kuziemsky est la transition d’un flux de travail individuel caractérisé par des pratiques axées sur le fournisseur vers un travail d’équipe collaboratif axé sur le patient. Alors que la complexité accrue de la prestation de soins de santé exige la participation de multiples fournisseurs dans plusieurs sites cliniques, il a été observé que le manque de coordination constituait un problème central, gênant la réforme des soins de santé. « Nous devons innover pour éliminer les cloisons et permettre aux équipes de fournisseurs de collaborer efficacement. La prestation de soins sûrs et efficaces, centrés sur le patient, exige que les individus sortent de leur isolement et s’intègrent aux équipes pour travailler en collaboration ».

Pour ce faire, nous devrons comprendre la façon dont les fournisseurs et les processus cliniques interagissent avec l’information, nous met en garde le professeur Kuziemsky, soulignant la nature interdisciplinaire de sa recherche. « Les problèmes liés au commerce des soins de santé et qui touchent la sécurité du patient, la prestation collaborative de soins et l’inclusion des meilleures données probantes dans la pratique quotidienne ne sont pas des problèmes techniques proprement dits. La technologie ne suffit pas à elle seule pour résoudre ces problèmes; ils nécessitent l’adoption d’une gestion du changement et d’une démarche multidimensionnelle ».

Au cours des dernières années, l’École de gestion Telfer a élargi son groupe de gestion des systèmes de santé et solidifié la participation des organismes de soins primaires et tertiaires à la recherche et à l’enseignement. La vision du professeur Kuziemsky, combinée à son travail centré sur les praticiens en santé, illustre bien cette démarche. Sa nomination positionne l’École de gestion Telfer au cœur d’un écosystème de recherche dynamique qui stimulera l’innovation en matière de soins de santé fondée sur des données probantes à l’appui du commerce des soins de santé. « Au 21e siècle, la prestation de soins de santé durables n’est pas qu’un simple problème lié à la médecine ni un problème relevant exclusivement de l’analytique et de la science de l’information », remarque le professeur Kuziemsky. « Le commerce des soins de santé nécessite réellement cette contribution sur le plan de la gestion : s’appuyer sur ce que nous connaissons du domaine des affaires et l’utiliser de manière novatrice pour assurer une meilleure santé et une valeur accrue pour les Canadiens ».